Du côté de la poésie… rimons, étudions, pastichons et mettons en scène !

Dans le cadre du cours de Français en 1ère une mini-séquence poétique a été créée.

 

Dans un premier temps, en vue de la Soirée-Cabaret de l’Institut, les élèves ont découvert un recueil de poèmes en rapport avec le thème des « 5 sens ». Ils en ont sélectionné 5 qu’ils ont étudiés puis mis en « corps et paroles » avec leur professeur.

Leur prestation scénique le Jour-J était superbe. Je les en félicite encore.

 

Dans un second temps, ils ont découvert le poème de Jacques Prévert intitulé

« Pour faire le portrait d’un oiseau ». Ils ont dû l’étudier en vue d’une prestation orale en classe. Evidement, ce fut l’occasion pour eux de « transférer » tout ce qu’ils avaient appris (mise en bouche, costumes, accessoires, déplacements, …) lors de la préparation du Cabaret. Ils pouvaient se présenter seuls ou en petits groupes. Un délice pour le professeur et les élèves-spectateurs. Accessoires multiples et dessins d’illustration ont enchanté ce récital …

Maxence Hébrant

Enfin dans un dernier temps, ils ont pu « pasticher » cette célèbre poésie.

Quelques-unes de leurs réalisations étaient vraiment « cool »…   Pour votre plaisir, en voici deux :

Pour faire un bon chocolat chaud

Marine Parent (1A)

 

Prendre d’abord une tasse avec de jolis motifs,

Verser alors le lait dans une casserole

Et faire bouillir.

Choisir ensuite un très bon chocolat,

Le laisser tomber délicatement

Afin de le mélanger au lait.

Si la couleur n’est pas suffisamment foncée,

Ajouter alors plus de chocolat.

Si votre breuvage n’a pas très bon goût,

C’est mauvais signe,

Signe que le lait est tourné …

Alors recommencer !

Mais si c’est bon,

Alors dé-gus-ter !

Pour dessiner correctement

Cassandre Devillé (1B)

Prendre d’abord un crayon,

Avec une mine pointue.

Prendre ensuite

Une gomme,

Une latte,

Une équerre,

Une feuille de papier

Comme support.

Choisir ensuite un modèle,

Dans votre tête,

Dans un livre

Ou sur internet.

Commencer à dessiner

En s’appliquant,

en prenant son temps.

Parfois, le dessin apparaît immédiatement

Mais il peut aussi mettre de longues heures

Avant d’apparaître.

Ne pas s’énerver,

Recommencer.

Recommencer s’il le faut plusieurs fois.

La vitesse ou la lenteur de l’apparition du dessin

N’ayant aucun rapport

Avec la qualité du crayon.

Quand le dessin apparaît,

S’il apparaît,

Repasser en noir.

Passer sur les lignes du croquis

Et quand il est encré,

Laisser doucement sécher.

Puis gommer une à une chacune des lignes,

En ayant soin de ne chiffonner

Aucune partie de la feuille.

Colorier ensuite les endroits d’ombres et de lumière,

Les détails et les reflets de miroir ou d’eau.

Et puis, observer son oeuvre.

Si l’œuvre ne vous plaît pas,

C’est mauvais signe,

Signe que le dessin est raté.

Mais s’il vous plaît, c’est bon signe,

Signe que le dessin est réussi.

Alors vous prenez un crayon,

Avec une mine taillée,

Et vous écrivez votre nom dans un coin du dessin.

2 Rue de la Station  

6820 Florenville

© 2018 Institut Sainte-Anne Florenville